cv, emplois, missions et stages en Belgique
27 Visiteurs connectés

Editos

Les éditos de Pierre Auguste

Enligne : edito
cv
Lobby or not Lobby

 

En notre beau pays paradoxal, nous avons tendance à tout mettre dans le même sac et à coller des étiquettes partout.

Nous vivons ainsi sous le règne de la confusion mentale. Le mal frappe à toutes altitudes, jusqu’aux plus hauts niveaux de la société dite organisée.

L’actualité vient de nous en donner un exemple.

Dans un même élan vertueux nous avons « dans le même temps », dénoncé le lobby du tabac et le lobby des industriels de la défense.

Serait-il illégitime de défendre le citoyen contre des malveillances externes comme peut l’être la recherche de profits ruinant sa santé à petit feu ?

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-07-25

cv
Organisation Scientifique du Travail

 

Ce texte en trois épisodes a une fin provocatrice. Espérons que les provoqués s’y reconnaîtront.

Comme bien d’autres pratiques de ce bougre d’homme, l’organisation du travail remonte à la plus haute antiquité.

Les civilisations bâtisseuses nous ont laissé de bien belles traces de leur sens aigu de la division et de l’organisation du travail. À l’esclave, les viles besognes et les lourdes charges de la construction des pyramides et des temples. Aux patriciens et aux grands prêtres, la douceur de vivre, la béatitude des pensées éthérées, les félicités du commandement.

Les historiens du travail décèlent des traces de l’organisation du travail au XIVème siècle dans la construction navale à Venise où l’on pratiquait déjà le travail à la chaîne.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-07-18

cv
Astrologie Politique

 

La science politique est à la science ce que l’astrologie est à l’astronomie. C’est une discipline en enfance. Elle n’en est encore qu’à l’état métaphysique.

Les grands prêtres de l’action politique et sociale vivent d’incantations, d’évocations, de processions, de promesses d’un monde meilleur. Dans l’au-delà du temps présent.

En quête d’autres marabouts, leurs fidèles manquent de fidélité.

Il a manqué au peuple souverain et à ses délégués, constitutifs du souverain people, quelques onces de rationalité, de réalisme, de sens de la mission.

« Je ne suis pas né avec le désir d’être roi, mais bien avec celui de vivre comme un roi », dit Créon dans Œdipe Roi. (Tragédies de Sophocle ; Moins 485-moins 406)

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-07-11

cv
Emploi et Invitation au Voyage

 

Le fait politique domine toute société organisée et tend à s’ingérer en toutes activités humaines. Mais les effluves encore exhalés par le dix-neuvième siècle ne sont pas tous politiques. Ainsi en est-il de l’antique thème du voyage dont les réminiscences se renouvellent et se revigorent au fil de la succession des générations.

« Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage », disait déjà Joachim du Bellay vers la fin de sa courte vie. (1522-1560)

Montaigne (1533-1592) avait toujours « le cul sur la selle » car « Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d’aultrui.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-07-04

cv
Abstention et Abstinence

 

Le Dieu Chronos qui dévorait ses enfants a déjà ingurgité plus de la moitié d’un tiers de ce siècle vingt-et-un, sur lequel nous fondions de grandes espérances. Il flotte pourtant dans l’air comme des senteurs du dix-neuvième siècle.

Partitions et nostalgies n’étant plus les mêmes, nous laisserons chacun se risquer à faire des correspondances et des filiations entre celles d’hier et celles d’aujourd’hui.

Mais il n’est sans doute pas inutile de rappeler quelques-uns de ces emportements qui ont saisi nos proches ancêtres.

Au début de la Troisième République, l’âme nationale était pétrie d’une grande diversité de groupes qui s’opposaient et, « en même temps », s’accordaient à regretter que rien ne fût plus comme avant.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-06-27

cv
La Réforme des Retraites. 2 Prospective au Rétroviseur

 

Le rétroviseur est un instrument essentiel de la gouvernance d’une automobile et du pilotage politique. Il faut le regarder souvent, mais jamais très longtemps. Si Ésope l’avait connu, il en aurait fait quelque fable.

Mais la moralité de la politique, qui fut à l’ordre du jour d’hier, a déjà changé de nom aujourd’hui. Nul ne sait ce que sera devenue la morale quand « la fabula sera actée ».

La communication de nos gouvernants nouveaux pour promouvoir leur nouvelle méthode réformatrice fait penser à l’annonce annuelle de l’arrivée du Beaujolais nouveau.

Les assemblages des produits de nos terroirs politiques et culturels vont confronter une cuvée d’œnologues un peu verts et les éternels chevaliers de la table ronde imbibés jusqu’à la moelle de doctrines du dix-neuvième siècle.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-06-20

cv
Réforme de la Retraite. 1-Retraite de la Réforme

 

Sectateurs et sectatrices du libéralisme et du dirigisme se sont affrontés dans un combat sans merci. Les Horace et les Curiace ont été évacués vers des hôpitaux saturés. Ils sont en réanimation. Les pronostics vitaux sont réservés.

Un clou chasse l’autre. Exit la promotion Voltaire. Place à la promotion Senghor. En colonne par six, elle est entrée à l’Élysée. Pourrait-il en être autrement quand les grands cerveaux sont structurés par la parité, la tiercité, les grands nombres.

Vous allez voir ce que vous et vos anciens avez déjà vu : le plus beau de ce que peut produire le plus beau de nos corps constitués.

Voici donc relancé notre grand remake quinquennal.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-06-13

cv
Logement-Emploi-Transport-Enseignement. Le Quadrangle des Vicissitudes

 

Il existe une infinité de critères pour apprécier la qualité de la vie. Chacun sait qu’il vaut mieux être jeune, riche, beau, bien nourri, en bonne santé. Mais on ne peut pas tout avoir. Si l’on en croit les gazettes, ou la rumeur publique, on est quelque peu plus riche quand on est vieux mais il devient alors plus probable d’être malade.

Aussi vaut-il mieux prendre la vie du bon côté et commencer par le commencement.

Si l’on en croit les statistiques, il faut prendre la précaution de naître dans une famille d’enseignants. Si possible dans celle d’un proviseur disposant d’un logement de fonction. Cela facilite la formation, améliore l’orientation, réduit le temps des trajets scolaires.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-06-06

cv
Gouvernance Transversale

 

Nous avons un gouvernement. Et plus si affinités. Électorales. Voici maintenant les législatives.

Nous sommes repartis vers des batailles intra et inter partisanes qui mettent une nouvelle fois l’économie et ses acteurs dans l’attente d’éclaircissement des horizons politiques. Le citoyen replonge dans le doute dont il espérait sortir.

Le nouveau président nous a annoncé et mitonné un gouvernement resserré constitué de ministres sélectionnés sur des critères de compétence plus que sur des obédiences politiques. L’intention est bonne.

Mais les citoyens qui ont un peu vécu savent ce que le mot organisation veut dire. Ils n’ignorent pas qu’il y a toujours quelque écart entre intentions et réalisations.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-05-30

cv
Les Grands Mystiques de la Politique

 

Nous avons un gouvernement. Nous voilà enfin sortis des présidentielle et de cette constellation Caméléon aux couleurs mimétiques et changeantes. N’en déplaise, aux poètes, aux férus d’onomastique et d’anthroponymie, le nom de cet espace céleste a rimé avec celui de nombreuses stars de la politique.

D’aucuns ont voulu y voir la main de quelque Dieu organisateur de conjonctions de politiciens, de poètes, de philosophes, de commentateurs, morts ou vifs. D’autres y ont vu l’occasion de rappeler aux citoyens qu’il n’y a rien de nouveau sous les myriades de soleils de l’univers. Voici ainsi rallumée la querelle entre la fatalité des caprices divins et le déterminisme. L’une et l’autre se jouent de l’homme et de ses volontés.

Peut-être avez-vous éprouvé le vertige induit par ce mesclun de salades servi par l’actualité. Pour n’en fâcher aucune, nous ne classerons pas ces ombres qui ont défilé sur les murs des cavernes médiatiques. Nous ne nous hasarderons pas à dénombrer obédiences, corporations et coteries, ni à rappeler les ordres d’entrée en scène, de mérite, ou de notoriété des acteurs.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-05-23

cv
Fricoteurs, Comploteurs, Tricoteuses

 


Nous avons un président. Le peuple attend du nouveau. On lui en a promis. Il avait déjà connu l’évolution, le renversement, la révolution. Il a failli avoir le dégagisme et le redressement. On lui promet la rupture avec le système. Personne ne sait ce que nous avons perdu ni ce qu’il pourra bien nous rester à subir.

Partis, camps et courants sont sortis divisés des élections primaires. Pulvérisés par les secondaires ils tentent de se ré-agréger dans les tertiaires.

Tous se prétendent démocrates. « Et en même temps », ils ne peuvent supporter les autres, récusent toute idée qui ne procède pas de leurs préjugés auxquels ils jurent fidélité. Les idées en sortirent divinement multipliées, les esprits diaboliquement embrouillés. Les favoris durent s’effacer. Place fut faite aux seconds ou tiers couteaux, qui se disent et se croient prêts à trancher les nœuds gordiens.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-05-16

cv
Fin programmée du progrès

 

Nous avons un Président.

L’élection du président de la République se prépare de longue main par une publication édifiante. La mode en fut lancée par Louis Napoléon Bonaparte qui publia en 1844 « L’extinction du paupérisme. » Ce fut son premier pas pour devenir notre premier Président de la République…en 1848. Et voici le huitième de la cinquième !

Le paupérisme n’est toujours pas éteint, mais il semble que nous ayons échappé au pire dont certains des candidats nous menaçaient en tentant de se faire élire en se recommandant de l’extinction du progressisme.

Depuis la nuit des temps l’humanité a pris la mauvaise habitude de travailler à améliorer sa condition en maîtrisant le feu, en taillant et polissant la pierre, en coulant le bronze et battant le fer, en inventant l’élevage et l’agriculture. On a voulu nous faire croire que ce furent de grandes fautes d’avoir, de fil en aiguille inventé l’industrie textile et, machinalement, développé le machinisme qui permit accessoirement de condamner l’esclavage par lequel les plus forts sous-traitaient leurs fatigues.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-05-09

cv
Imbroglio Cérébral

 

Il s’est toujours trouvé des présomptueux pour prétendre simplifier la vie et concilier les inconciliables. L’histoire et l’actualité en disposent autrement. Chaque situation appelle une situation plus compliquée, chaque appel à la concorde multiplie les discordes, le personnel politique s’éreinte à refuser ou à réformer les réformes. De préférence à contretemps. Les grands œuvres sont toujours inachevés et l’histoire n’est guère qu’un enchaînement de cafouillades.

Pendant des siècles, nos rois se sont employés à « arrondir leur pré carré pour en faire un hexagone. » Mais « en même temps », comme disent aujourd’hui les zélateurs de la synthèse, ils ont concentré le pouvoir en s’appuyant sur la féodalité qui fut le prototype de l’organisation territoriale de la République.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-05-02

cv
Qualification Scientifique & Disqualification Politique

 

Par les hasards de son errance quotidienne entre les chaînes de télévision, le citoyen a vu s’enchaîner toutes choses et leur contraire. Il est ainsi passé de l’inévitable et désespérante chronique des élections présidentielles à une émission sur les espérances ouvertes par la mission spatiale Rosetta. C’est un peu tiré par les cheveux de la comète mais quelque dieu facétieux semble avoir commandé cette concomitance de l’odyssée spatiale de l’espèce humaine et de l’odyssée électorale, quinquennale, nationale.

L’idée est extravagante de rapprocher des programmes politiques au ras du sol et un programme de navigation dans les espaces infinis qui effrayaient tant cet Auvergnat de Paris qu’était Blaise Pascal.

On peut en faire trois conclusions : Il y a différentes manières de tirer des plans sur la comète ; Les états d’esprit, les promesses et espoirs scientifiques et politiciens sont à des années lumières les uns des autres ; Plus les politiciens manquent de notoriété, plus ils s’adonnent à l’ivresse des cimes de l’expression.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-04-25

cv
Plans, Projets, Programmes

 

La politique est un sport de glisse. Les plans sont glissants, les projets patinent, les programmes dérapent.

Notre quinquennat finissant n’a échappé ni à la règle, ni à la fatalité par lesquelles rien n’advient comme prévu.

Pour sauver les banques menacées par la ruine des « sub primes » le gouvernement précédent avait dû « trouver l’argent où elle était » comme on disait naguère. Les prélèvements obligatoires s’étaient envolés et la dette nationale s’était creusée selon l’orientation des axes de référence des commentateurs politiques.

Après avoir déclaré la guerre à la finance, le successeur a cherché partout des capitaux.

... Lire la suite

Lire la suite de cet édito

Par Pierre Auguste le 2017-04-18