cv, emplois, missions et stages en Belgique
244 Visiteurs connectés

Les pompiers pyromanes

Enligne : edito

heroChacun connaît quelqu’un, qui, après avoir déclenché une simple bourde ou une grande catastrophe, se félicite bruyamment de son héroïsme d’avoir corrigé le problème prévisible de tous.

Vous pouvez facilement observer ce comportement chez certains de vos enfants, vos collègues, collaborateurs, fournisseurs ou une partie du personnel politique de tous bords...


 

Le technicien de maintenance qui vient faire sa visite quasi quotidienne pour remuer légèrement la prise qui présente un faux contact au lieu de la réparer. L’ingénieur qui corrige constamment des dysfonctionnements d'un système au lieu de documenter sérieusement son travail afin qu’une approche méthodique puisse être mise en oeuvre. Le directeur d’établissement qui projette "à la faute" ses collaborateurs en les maintenant dans un état d’urgence permanent puis les aide à réparer “vite fait” les conséquences. Le politicien qui fait passer des lois “à l’arrache” sans tenir compte des avis négatifs de son entourage, puis gère "vite fait" les conséquences...

 

Le pyromane met il le feu par plaisir, par ignorance ou imprudence ? Tout en même temps probablement.
Le plus important est qu'il se rend indispensable et qu’il se sent exister dans le fait d’éteindre la situation dont il perçoit la menace.

Il se sent aussi renforcé dans le regard de l’autre : son intervention, en le mettant dans son imaginaire au rang des héros mythiques, transforme, croit-il, son image auprès des autres. C’est, entre autre, un défaut d’image qui le fait exposer l’autre ou lui même au danger, consciemment ou non. Le sentiment de pouvoir est proportionnel à la potentialité du risque encouru que la peur provoquée chez l’autre raffermit. Il est souvent happé par une culture de la quantité face à celle de la qualité.

Pour l'empêcher de nuire, il convient d’agir sur l’ensemble des leviers qui le meuvent.
Il doit en particulier expérimenter les effets positifs de la qualité et non ceux négatifs de la quantité, ainsi que le travail en équipe.

Et vous, comment agissez vous face à vos pompiers pyromanes ?