cv, emplois, missions et stages en Belgique
204 Visiteurs connectés

Avalez la couleuvre

Enligne : edito

serpent.jpgChaque jour, vous savez qu’en arrivant au bureau, vous avez quelque chose de fastidieux à accomplir, une tâche qui ne vous enchante guère, un coup de fil délicat, un calcul difficile, un contrat complexe à rédiger.

Deux solutions s’offrent à vous. Remettre cette tâche pénible à plus tard et démarrer avec les dossiers faciles. Vous pouvez à coup sûr vous occuper jusqu’au début de l’après-midi, voire plus tard, mais le problème c’est que les difficultés seront toujours là. Sans compter que cela risque de vous gâcher la journée.

Car non seulement cette approche fait que vous évitez les difficultés, mais celles-ci ne s’envoleront pas pour autant, laissant planer une ombre sinistre sur votre moral.

Imaginez maintenant que vous devez avaler quelque chose de répugnant, une couleuvre, par exemple. Admettons que vous n’ayez pas d’autre solution pour garder votre emploi.  Autant dire que vous n’avez aucune envie de vous exécuter, mais vous arrivez au bureau et la bestiole est là, bien enroulée sur votre clavier…


 

Que faire ? Soit, vous repoussez cette horreur et tentez de l’ignorer, soit vous respirez un bon coup et vous l’avalez bravement, tel un avaleur de sabre. Une fois la tâche accomplie, tout le reste vous paraîtra vraiment facile. Vous pourrez être fier de vous en être sorti si courageusement.

Les choses ne sont pas très différentes lors de négociations. En général, vous avez un sujet délicat à négocier et il est bien sûr plus confortable de détendre l’atmosphère au départ avec des sujets simples.

Cependant, vous verrez que lorsqu’arrivent les difficultés, il faut bien se jeter à l’eau et les politesses échangées ne changeront pas la donne. Si la négociation doit échouer à cause d’un point bien précis, elle échouera, quoi que vous fassiez. Soyez donc courageux et optez pour une méthode directe : franchise et efficacité dès le départ. Dans le meilleur des cas, vous trouverez un accord ; sinon, vous n’aurez pas perdu votre temps.

Je vous invite donc à apprendre à « avaler vos couleuvres » très tôt dans la négociation, ainsi que dans votre vie professionnelle. Une fois les problèmes évacués, vous serez plus à même de vous concentrer sur le reste, avec une énergie productrice.

 

Pour en apprendre davantage : "La negociation" paru chez Eyrolles dans la collection "Histoires du soir pour Business(wo)men débordés"

Gundula Welti - Négocier naturellement - www.negovia.com